Charge mentale: « Et si l’on acceptait l’imprévu? »

Charge mentale: « Et si l’on acceptait l’imprévu? »

Homme ou femme, nous subissonstous le poids de cette charge mentale qui nous impose de faire toujours plus, toujours mieux. Pourquoi, propose Sandrine Meyfret, ne pas apprendre à l’apprivoiser ?

Un article de Sandrine Meyfret disponible ici

Article paru dans le magazine MANAGEMENT octobre 2019.

Retrouvez l’intégralité du dossier CHARGE MENTALE du journal MANAGEMENT dans votre Kiosque et sur Capital.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *